Message de Mgr Yapaupa, Evêque d’Alindao -12.05.2017- Compte rendu de situation

Vendredi 12 mai 2017, 17h34
Bonjour chers amis,
Aujourd’hui, j’ai dégagé le temps pour donner les nouvelles d’Alindao à tous les amis d’Alindao.
C’est depuis le lundi 8 mai que les hostilités ont commencé entre le groupe des séléka peuls de Ali Darass et un groupe des balaka (groupe de jeunes qui se sont révoltés à cause des exactions des séléka). Cela à commencé suite à des enlèvements et massacres de quelques jeunes Ngbougou  du village Datoko par ces séléka. C’est ainsi que le groupe de soit disant Balaka a décidé d’attaquer les séléka. Le combat a commencé le lundi vers 16h30 et a duré deux jours.
Heureusement, les casques bleus sont arrivés pour sécuriser la population déplacée à la mission catholique. Depuis presque deux jours la situation est calme, mais les déplacés continuent de remplir le site de la Mission Catholique : Plus de 5000 personnes. Le Centre catéchétique, l’évêché, le presbytère, le Centre d’Accueil, l’école et le couvent des soeurs sont tous pleins. Nous commençons à avoir de sérieux problème d’Accueil.
Jusque là, aucune ONG n’est venue à notre secours. Il y a problème d’eau et de nourriture qui se pose déjà. Nous sommes en train d’organiser les gens sur le site pour une meilleure condition pour tous.
J’ai réussi à rencontrer deux fois de suite Ali Darass, le chef rebelle de l’UPC pour discuter avec lui et trouver des voies de sortie pacifique pour cette crise. Nous allons continuer les démarches pour rétablir la paix et la sécurité dans la ville.
Les abbés présents se sont mobilisés pour accueillir la population et les aider à trouver un endroit pour se reposer. L’abbé Séverin s’occupe de donner les informations régulièrement sur Internet afin de renseigner l’opinion internationale, les autorités de Bangui et les amis et connaissance du diocèse d’Alindao.
Voilà en gros notre situation actuelle. Nous comptons sur vos prières et votre soutien moral.
Cordiales salutations.
Mgr Cyr-Nestor Yapaupa

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.